Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Solidaires des Ardennes


Union départementale des syndicats Solidaires des Ardennes


Bienvenue sur le premier site syndical interprofessionnel ardennais.
Crée le 12 décembre 2005



Manifestation du 11 septembre 1911 contre la vie chère. Le citoyen Boutet exhortant le groupe de Braux au calme.
Agrandir l'image

Contacts syndicaux
Pour contacter l'Union départementale Solidaires vous pouvez :
- Venir aux permanences juridiques en droit du travail, tous les lundis après-midi : plus de renseignement en cliquant ici
- nous écrire : UD Solidaires 64 rue Forest 08000 Charleville-Mézières
-nous téléphoner : 06.95.56.68.21
- nous envoyer un courriel à l'adresse suivante : solidaires08@orange.fr

Vous pouvez lire notre page facebook

Nous suivre sur Twitter


Le conseil de l'UD Solidaires se réunit le premier jeudi de chaque mois au local de la Bourse du travail à partir de 14 h, rue J.B.Clément à Charleville-Mézières.

Actualité des syndicats


Solidaires industrie

Plusieurs sections syndicales ont été crées dans l'industrie des Ardennes, pour contacter le syndicat de l'industrie : 06.95.56.68.21



Un syndicat Sud Santé Sociaux s'est constitué dans les Ardennes, pour le contacter : 06.95.56.68.21

Syndicats adhérents à l'Union départementale
SNUI-SUD Trésor
SUD FPA
SUD Activités postales 08
SUD Rail
Sud Rural-Equipement
Sud Santé Sociaux
SNJ
Sud Télécoms
SUD Travail Affaires sociales
Solidaires Protection sociale
Solidaires Industrie

Droit du travail

Liens Solidaires

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Index des rubriques
Lundi 05 Décembre 2016
RETHEL : Au bout de 3 années de combat La Poste paie plus de 1800 heures supps aux facteurs.

Suite à la réorganisation ratée de mai 2013, SUD se bat depuis plus de 3 ans, sans soutien d’ autre organisation syndicale, afin de faire reconnaitre les nombreux dépassements horaires des facteurs de Rethel et le mal être au travail qui en découle☻ Avant la réorganisation de mai 2016, La Poste reconnait que 16 tournées sur 37 sont en dépassement☻ C’est énorme, cela démontre que les alertes de SUD étaient justifiées, mais La Poste refuse de payer☻ Cerise sur le gâteau, la DSCC ne tient pas compte de ce constat et continue sa boucherie avec une réorganisation déplorable☻ La situation de souffrance au travail persistant, SUD saisie une nouvelle fois l’inspection du travail et le CHSCT vote une expertise pour risques graves☻ Aujourd’hui certains communiquent pour s’approprier les mérites (voir au dos) de façon scandaleuse☻ Rappel des faits :

- Réorganisation pourrie de mai 2013
Dès le mois de mars, SUD alertait La Poste sur les conséquences prévisibles de cette réorganisation profonde des tournées.
D’entrée, la plupart des facteurs étaient victimes de dépassements horaires énormes, chaque jour.
- Répression sur le personnel
SUD a alors mené la lutte avec les facteurs. S’en est suivi des menaces et des pressions inacceptables sur le personnel qui avait le malheur de se plaindre.
- Droit d’alerte au CHSCT régional de juin 2013 Devant la situation alarmante, SUD déposait un droit d’alerte au CHSCT à majorité CFDT. La souffrance du personnel n’a malheureusement pas été prise au sérieux.
- Création du CHSCT local de Rethel (2014)
Suite aux élections, SUD est premier syndicat sur la plaque avec 39% des voix. Le représentant SUD est élu secrétaire du CHSCT.
- Droits d’alerte au CHSCT local de septembre 2014
La situation ne s’améliorant pas, SUD fait 2 droits d’alerte dénonçant les pressions managériales et des dépassements horaires non rémunérés.
- Enquête du CHSCT local sur le mal être au travail en octobre 2014/février 2015
L’enquête votée par les représentants SUD et CGT estime les dépassements à 112 heures/semaine et fait un constat alarmant de la situation. La Poste décide d’ignorer les conclusions malgré un vent de panique passager.
- Discussions avec La Poste de mars/avril 2015 Après consultation des facteurs, SUD rencontre La Poste et fait des propositions pour améliorer la situation. Encore une fois, La Poste décide de laisser les agents dans la merde…
- Diagnostic des tournées de janvier 2016
Et vlan ! Le bilan tombe. 16 tournées en dépassements, pour un minima de 4000 heures supps sur 3 ans. Bien sur La Poste refuse de payer depuis le début de la réorganisation de 2013.
- Encore une réorganisation bien pourrie en mai 2016
La Poste, refusant de renoncer à ses gains de productivité supprime encore 7 positions. La encore, SUD tire encore la sonnette d’alarme, pour rien !
Résultats : dépassements horaires à tout va, souffrance des agents encore et toujours…
- Vote d’une expertise pour risque grave par le CHSCT local en juin 2016
Les facteurs signent massivement une pétition demandant au CHSCT de voter une expertise. Cette expertise est votée par les représentants SUD et CGT. Parallèlement, SUD demande à l’inspection du travail d’intervenir.
- Tentative de négociation au rabais en été 2016 SUD est approché par La Poste qui demande de retirer l’expertise et de demander à l’inspection du travail d’arrêter son intervention, avant de discuter du montant des compensations. Nous refusons le chantage de la Direction et exigeons le paiement de la totalité des heures.

- 1865 heures supps payées en novembre 2016 Enfin ! Sous la pression de l’inspection du travail et des très nombreux courriers de SUD, La Poste accepte de payer les heures supplémentaires reconnues entre mai 2013 et mai 2016.

La « persévérance » dans l’inaction : Ou comment s’attribuer les mérites des autres !!!

Nous attendions le tract qui tirerait la couverture à la CFDT☻ Le lendemain matin de la réunion (qui s’est terminée vers 15h), ce tract était distribué sur les casiers de Rethel☻ Nous partageons l’écœurement d’une grande partie des facteurs de Rethel qui ne s’y trompent pas !☻ Rappel des actions de la CFDT depuis mai 2013 :

- Droit d’alerte au CHSCT régional de juin 2013 : La CFDT refuse qu’un facteur de Rethel assiste au CHSCT et accuse les militants SUD d’être responsables de la situation de mal-être. Pourquoi ?
- Enquête et expertise du CHSCT local sur le mal être au travail à Rethel :
Les représentants CFDT n’ont voté pour aucune de ces deux actions importantes malgré une pétition du personnel demandant ces actions. Pourquoi ?
- Nouvelle attaque sur le militant SUD :
Le 22 juin 2016, en commission de suivi, la CFDT a demandé à La Poste d’intervenir contre notre militant. Mais pas une parole sur le paiement des heures supps de l’organisation de 2013 et la CFDT est satisfaite du paiement des heures supps de la réorganisation actuelle pendant un cycle. Pourquoi ?
- Une redoutable efficacité !!!
Il a suffit d’un courrier à la Direction le 15 novembre 2016 pour que La Poste accepte de payer les heures supps de la réorganisation de 2013. Pourquoi ne l’ont- ils pas demandé lorsque les diagnostics ont été rendus début 2016 ?
- Une mise en action de tortue
Il n’a fallut que 42 mois à la CFDT pour intervenir (avec le succès qu’on connait) sur les dépassements de la réorganisation de mai 2013 ! Pas rapides les loulous !!! Peut-être peuvent-ils nous expliquer pourquoi ils ne l’ont pas demandé avant et ce qu’ils ont fait pendant ce temps là ? La sieste ?
- Mais une réactivité de formule 1 !
En revanche, il n’aura fallut que de 14 heures pour que les tracts claironnant la victoire de la CFDT se retrouvent sur les casiers ! Quand on sait que les enveloppes syndicales de SUD et d’autres syndicats mettent 4 à 5 jours en moyenne pour parvenir à destination, on peut être songeur sur la date d’envoi de ces tracts…
Toute personne un tant soit peu critique aura deviné le manège de nos camarades de la CFDT : S’attribuer le mérite de l’action de SUD, qui depuis plus de 3 années de pressions diverses (avec l’inspection du travail, avec l’expertise, avec les médias, et bien d’autres actions encore…) a fini par acculer La Poste pour l’obliger à payer !!! C’est une honte de la part d’un syndicat qui a laissé les facteurs de Rethel (dont ses adhérents) dans la merde depuis mai 2013.

CE N’EST QU’UN PREMIER PAS VERS LE PAIEMENT DES HEURES SUPPLEMENTAIRES A LA DISTRI. LE COMBAT CONTINU !!!
UN INCONTOURNABLE : ECRIRE SES HORAIRES DE FIN DE SERVICE SUR LES FEUILLES DE PRESENCE CHAQUE JOUR.

Ecrit par solidaires08, à 15:36 dans la rubrique "SUD Activités postales".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 28 Décembre 2015
Fin des guichetiers
Les dirigeants de La Poste persistent et veulent faire signer : le guichetier ne sera plus, le chargé de clientèle deviendra...

Le tout bancaire s’immisce de plus en plus dans la vie et le fonctionnement des bureaux. Cette nouvelle donne bouleverse de fond en comble le travail des guichetier-ère.

Pour acter cette conversion, quoi de plus symbolique qu’un accord pour orchestrer la partition du changement... au delà de l’avis des premiers intéressé-es ?

Plus de détails dans le numéro ci-contre de A Guichet Ouvert

A lire également notre numéro sur l’appréciation 2016

PDF - 796.9 ko
A guichet ouvert : accord guichet
Tract
PDF - 349.3 ko
A guichet ouvert : appréciation 2016
Tract
Ecrit par solidaires08, à 11:53 dans la rubrique "SUD Activités postales".
Lien permanent 0 commentaires


Mardi 15 Décembre 2015
La Poste sanctionnée pour entente dans l'express
Ecrit par solidaires08, à 22:54 dans la rubrique "SUD Activités postales".
Lien permanent 0 commentaires


Mercredi 07 Décembre 2011
Un postier de Sud refuse de travailler plus

Lu sur Sud PTT : "Le conseil de discipline de La Poste a proposé deux mois de suspension d’un postier tourangeau. Plusieurs fois, il a refusé d’assumer plus de travail. Des syndicalistes de Sud sont venus hier soutenir leur collègue Éric Ménard pour son passage en conseil de discipline, dans les bureaux du Champ Girault, à Tours. Déjà tendue, la situation ne s’arrange pas au bureau de poste Marceau, à Tours. Hier, un facteur contractuel, Éric Ménard, est passé devant le conseil de discipline de La Poste, qui a fait une proposition de deux mois de suspension, évidemment sans salaire. La décision appartient désormais au directeur du courrier d’Indre-et-Loire, de l’Indre et du Cher, Jean-Jacques Tibi, qui devrait se prononcer assez vite. Généralement, les propositions du conseil de discipline sont suivies. Les militants de Sud affirment que si Éric Ménard est sanctionné, c’est parce qu’il refuse de travailler parfois plus pour prendre en charge une partie d’une tournée supplémentaire, dite la « sécable ». « Ces refus ne sont pas systématiques, j’ai accepté par exemple la semaine dernière mais ce qui devait rester rare pour pallier des absences inopinées est devenu un moyen de remplacement », explique Éric Ménard, 46 ans, facteur depuis six ans, élu depuis peu au CHSCT.

Cet été, un autre postier, Didier Cechella, a été suspendu trois mois, de juillet à septembre 2011. D’après Sud, un autre postier a écopé plus récemment de deux semaines de suspension pour avoir refusé de revenir sur ses jours de congés posés, puis changés. Sans vouloir entrer dans le détail des griefs adressés au facteur, la direction se borne à dire qu’ils sont « nombreux » et anciens. « Il a déjà eu un blâme, avec des recommandations faites mais pas prises en compte. La Poste doit faire face à des contraintes fortes, la distribution du courrier six jours sur sept, avec l’obligation de faire face à des absences ponctuelles. Pour pallier, des tournées sont partagées. En cas de dépassement d’horaire, l’agent est payé en plus. Ce système est obligatoire, et d’ailleurs très peu de refus sont opposés », précise le directeur du courrier, Pierre Massy.

Il ajoute que la proposition de suspension a été votée « à l’unanimité » par cet organe paritaire.

Article Nouvelle République du 29 novembre 2011

Ecrit par solidaires08, à 10:41 dans la rubrique "SUD Activités postales".
Lien permanent 0 commentaires


Mardi 08 Novembre 2011
La Poste. SPECIAL ELECTIONS DOTC Ardennes

DOTC : SUD progresse encore

 

 

Résultat DOTC

SUD

CGT

CFDT

FO

CFTC

CAP/CCP 2007

17%

37%

25%

16%

3%

CT/CAP/CCP 2011

22.96%

28.81%

29.87%

15.60%

2.80%

Différence

+5.96%

-8.19%

+4.87%

-0.40%

-0.20%

 

 

Sud avec la plus forte progression + 5,96% conforte sa troisième place en DOTC et maintient sa deuxième place au niveau national.

 

Notre positionnement qui refuse les compromissions et l’accompagnement administratif des réformes misent en place par La Poste élargi son implantation sur la DOTC

 

Nous sommes le seul syndicat à dépasser la majorité absolue sur deux plaques (Epernay et Verdun), les collègues de ces sites, ont bien compris qu’ainsi ils ne seraient plus à la merci d’accords sensés « sauvegarder l’intérêt général » apportant à chacun des régressions individuelles.

 

 

Résultats Sedan

SUD

CGT

CFDT

FO

CFTC

2007

11%

38%

20%

29%

0%

2011

32.98%

18.09%

27.66%

20.21%

1.06%

différence

+21.98%

-19.91%

+7.66%

-8.79%

+1.06%

 

 

Résultats Charleville

SUD

CGT

CFDT

FO

CFTC

2007

6%

56%

25%

11%

1%

2011

12.50%

45.83%

25.60%

14.29%

1.79%

différence

+6.50%

-10.17%

+0.60%

+3.29%

+0.79%

 

Au niveau DOTC, Sud devient visiblement la première O.S dans la Meuse (avec 51.81% à Verdun et 42.53% à Bar le Duc). Gros développement Sud dans la Haute-Marne où nous passons première O.S avec 45.19%. Dans la Marne, Sud reste toujours très implanté dans les différents bureaux (54.26% à Epernay, 30% à Châlons, 31.68% à Reims). Ces bons résultats sont la conséquence d’un travail de terrain permanent de l’ensemble de nos militants et nous permet de mettre en place de nouvelles équipes.

 

Ces bons résultats nous confortent dans notre volonté de continuer à agir pour améliorer les conditions de travail des collègues tout en luttant contre tous les abus de La Poste, et en faisant respecter nos droits individuels et collectifs.

 

Merci à tous ceux et à toutes celles qui nous soutiennent et ont voté pour nos listes 
Ecrit par solidaires08, à 18:27 dans la rubrique "SUD Activités postales".
Lien permanent 0 commentaires


Vendredi 21 Octobre 2011
SUD PTT poursuit sa progression.
Malgré l’acharnement que peut mettre La Poste à entraver le travail syndical de SUD PTT, les postières et les postiers ont encore une fois fait progresser notre fédération qui gagne encore du terrain. Avec près de 22,5 %, SUD PTT reste le deuxième syndicat de La Poste en 2011. Lire la suite de l'article...
Ecrit par solidaires08, à 10:50 dans la rubrique "SUD Activités postales".
Lien permanent 0 commentaires




Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom