Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Solidaires des Ardennes


Union départementale des syndicats Solidaires des Ardennes


Bienvenue sur le premier site syndical interprofessionnel ardennais.
Crée le 12 décembre 2005



Manifestation du 11 septembre 1911 contre la vie chère. Le citoyen Boutet exhortant le groupe de Braux au calme.
Agrandir l'image

Contacts syndicaux
Pour contacter l'Union départementale Solidaires vous pouvez :
- Venir aux permanences juridiques en droit du travail, tous les lundis après-midi, Bourse du travail 21 rue Jean-Baptiste Clément à Charleville-Mézières : plus de renseignement en cliquant ici
-nous téléphoner : 06.95.56.68.21
- nous envoyer un courriel à l'adresse suivante  : solidaires08@orange.fr

Vous pouvez lire notre page facebook

Nous suivre sur Twitter


Le conseil de l'UD Solidaires se réunit le premier jeudi de chaque mois au local de la Bourse du travail à partir de 14 h, 21 rue J.B.Clément à Charleville-Mézières.

Actualité des syndicats


Solidaires industrie

Plusieurs sections syndicales ont été crées dans l'industrie des Ardennes, pour contacter le syndicat de l'industrie : 06.95.56.68.21



Un syndicat Sud Santé Sociaux s'est constitué dans les Ardennes, pour le contacter : 06.95.56.68.21

Syndicats adhérents à l'Union départementale
SNUI-SUD Trésor
SUD FPA
SUD Activités postales 08
SUD Rail
Sud Rural-Equipement
Sud Santé Sociaux
SNJ
Sud Télécoms
SUD Travail Affaires sociales
Solidaires Protection sociale
Solidaires Industrie
SNUPFEN Solidaires (ONF)

Liens Solidaires

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Index des rubriques
Requalification du contrat de travail à temps partiel

Lu sur Juritravail :  "Dans le cadre du travail à temps partiel,l'absence de mention de la durée exacte hebdomadaire ou mensuelle du travail justifie la requalification du contrat en temps plein, peu importe les contraintes inhérentes à l'activité.

 

Dans une affaire, une assistante de vie, employée à temps partiel, a saisi le juge d'une demande requalification de son contrat de travail en contrat à temps complet, au motif de l'absence de mention dans son contrat de la durée et de la répartition du temps de travail. L'employeur conteste cette requalification, en raison de la spécificité du poste d'assistante de vie impliquant des ajustements et des variations en fonctions de la personne à assister.

 

 

Les juges ont considéré que les contraintes de l'activité d'assistante de vie ne pouvaient affranchir l'employeur du respect des dispositions légales.

Les juges ont constaté que la durée exacte, hebdomadaire ou mensuelle du travail convenue n'était pas établie.

En conséquence, la salariée s'était trouvé dans l'impossibilité de prévoir à quel rythme elle devait travailler, et dans l'obligation de se tenir en permanence à la disposition de l'employeur, ce dont il résultait que son contrat de travail devait être requalifié en contrat de travail à temps plein.

 

 

A savoir : Dans le cadre du travail à temps partiel, l'absence d'écrit mentionnant la durée du travail et sa répartition fait présumer que l'emploi et à temps complet. Il incombe à l'employeur qui conteste cette présomption de rapporter la preuve, d'une part, de la durée exacte hebdomadaire ou mensuelle convenue, d'autre part que le salarié n'était pas placé dans l'impossibilité de prévoir à quel rythme il devait travailler qu'il n'avait pas à se tenir constamment à disposition de l'employeur.

 

Arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 8 juin 2010. N° de pourvoi : 09-40988

 

 

Par Actualités Juritravail |

Ecrit par solidaires08, à 09:46 dans la rubrique "Droit du travail".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom