Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Solidaires des Ardennes


Union départementale des syndicats Solidaires des Ardennes


Bienvenue sur le premier site syndical interprofessionnel ardennais.
Crée le 12 décembre 2005



Manifestation du 11 septembre 1911 contre la vie chère. Le citoyen Boutet exhortant le groupe de Braux au calme.
Agrandir l'image

Contacts syndicaux
Pour contacter l'Union départementale Solidaires vous pouvez :
- Venir aux permanences juridiques en droit du travail, tous les lundis après-midi, Bourse du travail 21 rue Jean-Baptiste Clément à Charleville-Mézières : plus de renseignement en cliquant ici
-nous téléphoner : 06.95.56.68.21
- nous envoyer un courriel à l'adresse suivante  : solidaires08@orange.fr

Vous pouvez lire notre page facebook

Nous suivre sur Twitter


Le conseil de l'UD Solidaires se réunit le premier jeudi de chaque mois au local de la Bourse du travail à partir de 14 h, 21 rue J.B.Clément à Charleville-Mézières.

Actualité des syndicats


Solidaires industrie

Plusieurs sections syndicales ont été crées dans l'industrie des Ardennes, pour contacter le syndicat de l'industrie : 06.95.56.68.21



Un syndicat Sud Santé Sociaux s'est constitué dans les Ardennes, pour le contacter : 06.95.56.68.21

Syndicats adhérents à l'Union départementale
SNUI-SUD Trésor
SUD FPA
SUD Activités postales 08
SUD Rail
Sud Rural-Equipement
Sud Santé Sociaux
SNJ
Sud Télécoms
SUD Travail Affaires sociales
Solidaires Protection sociale
Solidaires Industrie
SNUPFEN Solidaires (ONF)

Liens Solidaires

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Index des rubriques
Négociations Unedic à minima : insuffisant et révoltant !
C’est avec colère que les organisations de chômeurs constatent l’insignifiance des négociations UNEDIC en cours. Elles s’indignent contre le consensus qui semble être majoritairement de mise, suivant le voeu de statu quo du Medef, autour de l’idée que la convention d’assurance chômage suffirait en l’état à répondre à la situation dramatique du chômage. Alors que plus de 4 millions de personnes sont privées d’emploi, que plus de la moitié d’entre elles ne sont pas indemnisées par l’UNEDIC, que le RSA joue le rôle de substitut du salaire, que le nombre de personnes en fin de droits augmente sans cesse, cette approche minimaliste des négociations UNEDIC est insuffisante et révoltante.

Et les partenaires sociaux en resteraient là ? Au contraire, il faut des actes forts. Devant l’urgence, le gouvernement a su sauver les banques, alors, cessez de parler de manque d’argent et, pour répondre à l’urgence, « sauvons » de même les chômeurs et précaires en mettant en oeuvre leurs droits légitimes d’assurés sociaux.

Nous en appelons aux partenaires sociaux pour des mesures d’urgence sociale et le rappel de ses responsabilités à l’Etat. Pour assurer un niveau de revenu de remplacement décent en référence au SMIC, il faut élargir l’assiette des cotisations, supprimer les exonérations de cotisations patronales, taxer lourdement les contrats précaires

Il faut également :
· Ouvrir le droit à l’indemnisation dès le premier jour travaillé pour tous quel que soit l’employeur, public ou privé. Pour cela, les fonds UNEDIC doivent être utilisés exclusivement pour l’indemnisation.
· Garantir la continuité des droits en rendant impossible toute radiation de Pôle emploi sans revenu de remplacement et en exigeant la suppression définitive du statut de fins de droits. Toutes les formes de discriminations visant les saisonniers, les stagiaires et toutes les formes de précarité du travail doivent être supprimées.

Nous demandons que le gouvernement et les partenaires sociaux prennent les mesures nécessaires pour que les organisations des chômeurs, chômeuses et précaires soient consultées pendant les actuelles négociations de l’UNEDIC.

Les organisations de chômeurs et précaires et leurs partenaires conviennent d’agir en ce sens pendant les négociations UNEDIC. A partir du 3 mars, des actions seront menées sur l’ensemble des régions.

Paris, mardi 22 février 2011

Contacts :
AC ! Alain Marcu : 06 13 93 48 79
APEIS : Philippe Villechalanne : 06 08 99 17 61
MNCP : Marc Desplats : 06 37 32 44 37

documents joints
communiqué commun
document PDF - 153.2 ko
Ecrit par solidaires08, à 09:15 dans la rubrique "L'Union Solidaires 08".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom