Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Solidaires des Ardennes


Union départementale des syndicats Solidaires des Ardennes


Bienvenue sur le premier site syndical interprofessionnel ardennais.
Crée le 12 décembre 2005



Manifestation du 11 septembre 1911 contre la vie chère. Le citoyen Boutet exhortant le groupe de Braux au calme.
Agrandir l'image

Contacts syndicaux
Pour contacter l'Union départementale Solidaires vous pouvez :
- Venir aux permanences juridiques en droit du travail, tous les lundis après-midi, Bourse du travail 21 rue Jean-Baptiste Clément à Charleville-Mézières : plus de renseignement en cliquant ici
-nous téléphoner : 06.95.56.68.21
- nous envoyer un courriel à l'adresse suivante  : solidaires08@orange.fr

Vous pouvez lire notre page facebook

Nous suivre sur Twitter


Le conseil de l'UD Solidaires se réunit le premier jeudi de chaque mois au local de la Bourse du travail à partir de 14 h, 21 rue J.B.Clément à Charleville-Mézières.

Actualité des syndicats


Solidaires industrie

Plusieurs sections syndicales ont été crées dans l'industrie des Ardennes, pour contacter le syndicat de l'industrie : 06.95.56.68.21



Un syndicat Sud Santé Sociaux s'est constitué dans les Ardennes, pour le contacter : 06.95.56.68.21

Syndicats adhérents à l'Union départementale
SNUI-SUD Trésor
SUD FPA
SUD Activités postales 08
SUD Rail
Sud Rural-Equipement
Sud Santé Sociaux
SNJ
Sud Télécoms
SUD Travail Affaires sociales
Solidaires Protection sociale
Solidaires Industrie
SNUPFEN Solidaires (ONF)

Liens Solidaires

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Index des rubriques
Management sans ménagement
Alors que la situation se dégrade encore, la question posée « l’ONF un France Télécom pour demain ? » ne peut que surprendre puisque la situation est bien pire à l’ONF qu’à France Télécom et depuis longtemps. Une amélioration est-elle attendue ?

 

Les chiffres des suicides, partie émergée de l’iceberg du mal-être, sont éloquents.

A France Télécom 1,7 suicides pour  10 000 employés.

A l’ONF 14 suicides en 4 ans = 3,5 suicides par an pour 10 000 employés toutes catégories confondues. Soit plus du double de France Télécom.

Sauf que ces suicides ne concernent quasi exclusivement que la catégorie chef de triage qui ne représente qu’un tiers des effectifs. Il faut donc multiplier le taux par trois.

Soit 3,5 * 3 = 10,5 / 1, 7 = 6, 17.

Le taux de suicide est donc plus de six fois supérieur chez les « gardes forestiers » qu’à France Télécom et ce n’est pas nouveau.

Des personnels hyper-investis dans leur métier, une organisation paramilitaire où les petits chefs prospèrent avec l’aide de DRH qui tirent sur les supposés maillons faibles avec un plaisir affiché comme si elles étaient conviées à des parties de ball-trapp gratuites n’expliquent certainement pas tout. L’enquête climat social a montré que les personnels confondent l’amour du métier et l’amour de l’ONF. Des écrits qui affichent des précautions permettaient d’apparaître sur une liste verte et de perpétuer le massacre. Il ne faudrait pas que nous-autres syndicalistes soyons complices. Qui n’aurait pas encore été témoin de drames pour un collègue ?

Lire La Sittelle des Chênaies. N°9
9 avril 2010
Document : PDF
653.6 ko
Ecrit par solidaires08, à 11:33 dans la rubrique "Agenda".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom