Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Solidaires des Ardennes


Union départementale des syndicats Solidaires des Ardennes


Bienvenue sur le premier site syndical interprofessionnel ardennais.
Crée le 12 décembre 2005



Manifestation du 11 septembre 1911 contre la vie chère. Le citoyen Boutet exhortant le groupe de Braux au calme.
Agrandir l'image

Contacts syndicaux
Pour contacter l'Union départementale Solidaires vous pouvez :
- Venir aux permanences juridiques en droit du travail, tous les lundis après-midi, Bourse du travail 21 rue Jean-Baptiste Clément à Charleville-Mézières : plus de renseignement en cliquant ici
-nous téléphoner : 06.95.56.68.21
- nous envoyer un courriel à l'adresse suivante  : solidaires08@orange.fr

Vous pouvez lire notre page facebook

Nous suivre sur Twitter


Le conseil de l'UD Solidaires se réunit le premier jeudi de chaque mois au local de la Bourse du travail à partir de 14 h, 21 rue J.B.Clément à Charleville-Mézières.

Actualité des syndicats


Solidaires industrie

Plusieurs sections syndicales ont été crées dans l'industrie des Ardennes, pour contacter le syndicat de l'industrie : 06.95.56.68.21



Un syndicat Sud Santé Sociaux s'est constitué dans les Ardennes, pour le contacter : 06.95.56.68.21

Syndicats adhérents à l'Union départementale
SNUI-SUD Trésor
SUD FPA
SUD Activités postales 08
SUD Rail
Sud Rural-Equipement
Sud Santé Sociaux
SNJ
Sud Télécoms
SUD Travail Affaires sociales
Solidaires Protection sociale
Solidaires Industrie
SNUPFEN Solidaires (ONF)

Liens Solidaires

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Index des rubriques
Communiqué Sud Renault. 3,5 milliards d’euros grâce aux efforts de tous les salariés
Dans une période troublée par « l’affaire » d’espionnage industriel, la direction claironne ses nouvelles annonces stratégiques avec le plan Renault 2016 tout en cultivant le silence sur le maintien du pouvoir d’achat des salarié(e)s.

Sept leviers sont déployés avec deux objectifs prioritaires : croissance et free cash flow. Mais pour la reconnaissance, les salaires, les embauches, c’est comme d’habitude le vide social.

Les déclarations de recrutements face aux 3000 départs de l’accord GPEC sont un écran de fumée. A titre d’exemple, entre 2010 et 2011, les prévisions France de la Direction de l’Ingénierie Véhicule font état proportionnellement d’un recul de 5% des contrats RENAULT contre un renforcement de 8% des effectifs de sous-traitance. Au Technocentre comme sur les autres sites du Groupe, l’emploi stable recule au profit de la précarité et de la flexibilité, comme en témoigne les 2700 contrats d’alternance sans promesse d’embauche.

Après un plan volontariat responsable d’une fuite irréversible des compétences, une période de 6 mois de chômage partiel mise en place au frais du contribuable et un recul du budget ingénierie unique dans le monde des constructeurs automobiles, les techniciens et les ingénieurs de RENAULT se sentent oubliés.

Tout le monde garde en mémoire l’autre record de France de RENAULT : 9,2 millions d’euros pour Carlos Ghosn en 2009 et 0% pour nos salaires.

0% en 2009 et 07% d’AGS en 2010, notre pouvoir d’achat a souffert d’une perte de 10% en 2 ans alors que notre entreprise s’est désendettée spectaculairement de 76% en une seule année.

Pour SUD, il est temps de colmater les fuites de nos salaires en consacrant un volet social à la hauteur de ce nouveau plan 2016, un volet conforme aux attentes des salarié(e)s qui ont fabriqué la richesse de 3,5 milliards d’euros de 2010.

Rattrapage de 300€, treizième mois de salaire pour tous, un départ = une embauche

10/02/2011

Word - 27 ko
Communiqué Sud Renault. 3,5 milliards d’euros grâce aux efforts de tous les salariés
Ecrit par solidaires08, à 10:08 dans la rubrique "L'Union Solidaires 08".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom