Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Solidaires des Ardennes


Union départementale des syndicats Solidaires des Ardennes


Bienvenue sur le premier site syndical interprofessionnel ardennais.
Crée le 12 décembre 2005



Manifestation du 11 septembre 1911 contre la vie chère. Le citoyen Boutet exhortant le groupe de Braux au calme.
Agrandir l'image

Contacts syndicaux
Pour contacter l'Union départementale Solidaires vous pouvez :
- Venir aux permanences juridiques en droit du travail, tous les lundis après-midi : plus de renseignement en cliquant ici
- nous écrire : UD Solidaires 64 rue Forest 08000 Charleville-Mézières
-nous téléphoner : 06.95.56.68.21
- nous envoyer un courriel à l'adresse suivante : solidaires08@orange.fr

Vous pouvez lire notre page facebook

Nous suivre sur Twitter


Le conseil de l'UD Solidaires se réunit le premier jeudi de chaque mois au local de la Bourse du travail à partir de 14 h, rue J.B.Clément à Charleville-Mézières.

Actualité des syndicats


Solidaires industrie

Plusieurs sections syndicales ont été crées dans l'industrie des Ardennes, pour contacter le syndicat de l'industrie : 06.95.56.68.21



Un syndicat Sud Santé Sociaux s'est constitué dans les Ardennes, pour le contacter : 06.95.56.68.21

Syndicats adhérents à l'Union départementale
SNUI-SUD Trésor
SUD FPA
SUD Activités postales 08
SUD Rail
Sud Rural-Equipement
Sud Santé Sociaux
SNJ
Sud Télécoms
SUD Travail Affaires sociales
Solidaires Protection sociale
Solidaires Industrie

Droit du travail

Liens Solidaires

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Index des rubriques
Vendredi 24 Mars 2017
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017
Il n'y aura pas de permanence juridique en droit du travail lundi 27 mars 2017.
La prochaine permanence aura lieu le lundi 3 avril 2017 de 14h à 16h30.
Ecrit par solidaires08, à 11:15 dans la rubrique "Agenda".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 20 Mars 2017
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter
Ecrit par solidaires08, à 15:12 dans la rubrique "Sud Rail".
Lien permanent 0 commentaires


La répression syndicale tue. Plus jamais ça !

SUD Rail

Communiqué SUD Rail du 15 mars suite au rassemblement à St Lazare

Ecrit par solidaires08, à 15:05 dans la rubrique "Sud Rail".
Lien permanent 0 commentaires


Grève chez Unilin

L'Ardennais 10 mars 2017
Ecrit par solidaires08, à 14:45 dans la rubrique "Solidaires industrie".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 13 Mars 2017
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017)

Au sommaire de ce nouveau numéro du bulletin "Solidaires en action" :

  • Nos droits, contre leurs privilèges
  • 19 mars : en marche pour la justice et la dignité
  • Services d’Incendie et de Secours : mobilisation le 14 mars
  • Bobigny : mobilisation contre la « casse » de l’éducation
  • Clermont le 23 mars : c’est le printemps douanier
  • 30 mars : journée d’action des retraité-es
  • Besançon : non à la répression à l’université
  • Finances publiques : le Nord toujours en action
  • Prisma Media : le partage des profits, c’est maintenant
  • Air France : 67% d’augmentation pour toutes et tous ?



Documents à télécharger





Article publié le 9 mars 2017
Ecrit par solidaires08, à 14:44 dans la rubrique "L'Union Solidaires 08".
Lien permanent 0 commentaires


Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours

Appel à rassemblement

Rassemblement

Communiqué du 12 mars 2017

Communiqué 2

Communiqué du 11 mars 2017

Communiqué 1



Documents à télécharger





Article publié le 15 mars 2017
Ecrit par solidaires08, à 14:40 dans la rubrique "Agenda".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 06 Mars 2017
Journée de mobilisation dans les secteurs de la santé, du social et du médico social, et dans les collectivités territoriales

Pour notre département, un rassemblement est prévu le mardi 7 mars à partir de 14h00 devant l’agence régionale de santé (ARS) située au 18 avenue François Mitterrand à Charleville-Mézières (derrière les cinémas) et
15h30 devant la Préfecture.


La santé et le social en lutte avec l’intersyndicale CGT/FO/SUD !

Les conditions de travail et de rémunération ainsi que la qualité des prises en charge des usagers du système de santé et de protection sociale sont incessamment attaquées sous prétexte de faire des économies. Les salarié-e-s de la santé et du social, soutenu par l’intersyndicale CGT FO SUD, appellent la population à combattre avec nous ces politiques d’austérité.

Pour suivre l’actualité liée à cette mobilisation
(appels, notes, tracts, préavis,...) :
Voir la rubrique spécifique du site de SUD Santé Sociaux et le site de SUD Collectivités territoriales

Communiqué des Fédérations

 

CGT, FO et SUD du secteur de la santé et de l’action sociale
11 janvier 2017

Dans les suites de la journée de grève du 8 novembre où la mobilisation des agent-e-s et des salarié-e-s a été importante, la grève reste le seul moyen aujourd’hui pour pouvoir exprimer la souffrance et l’exaspération des personnels des établissements de Santé et de l’Action Sociale au gouvernement.
Les fédérations CGT /FO/ SUD Santé et Action Sociale appellent les agent-e-s et les salarié-e-s de nos secteurs d’activité à poursuivre et à amplifier l’organisation de la journée nationale de grève et de mobilisations prévue le 7 mars 2017. Elle se traduira par des mobilisations et des manifestations à Paris et en territoire. Nos organisations combattent les choix des politiques publiques actuelles, notamment en matière de Santé du gouvernement qui a comme seul leitmotiv de faire des économies. Ces mesures dégradent les missions et les conditions de travail, la qualité de vie des travailleurs ainsi que la prise en charge de la population. Nous exigeons l’abrogation de la Loi Santé, ainsi que le maintien de l’ensemble des lits, des services, des établissements et des emplois.

Pour la construction de cette journée, pour qu’elle soit un succès, des meetings en intersyndicale, avec la présence des 3 secrétaires généraux et des camarades de l’Action Sociale, seront organisés dans plusieurs villes de province ainsi qu’à Paris, en lien avec les militant-e-s des territoires concernés. Dans ce contexte, l’intersyndicale apporte tout son soutien à toutes les mobilisations et à tous les mouvements de grève en cours, dans les établissements publics et privés. La Loi de Financement de la Sécurité Sociale, publiée le 24 décembre 2016 ne fera qu’aggraver les conséquences de l’austérité budgétaire imposée au secteur de la Santé et de l’Action Sociale. S’inscrivant dans la continuité du combat contre la loi travail et du succès de la journée de grève du 8 novembre 2016, cet appel national constitue un pas supplémentaire dans la mise en œuvre de l’action commune pour la défense de l’hôpital, de l’action sociale, financés par la sécurité sociale.

Le trajet de la manifestation parisienne est en cours d’élaboration, mais nous pouvons déjà informer que le départ se fera aux alentours de 13 heures (des appels communs intersyndicaux pourront être et seront initiés localement dans les territoires).

Les Fédérations CGT, FO, SUD, proposent que soient localement initiés des appels communs intersyndicaux qui constitueraient des leviers importants pour amplifier et organiser la mobilisation pour la grève du 7 mars.
Enfin, les Fédérations invitent leurs structures syndicales à prendre toutes les dispositions pour organiser la montée à Paris, comme les nombreuses structures syndicales de province qui ont, d’ores et déjà, fait ce choix (réservations SNCF, bus….) et à de s’adresser largement à tous les personnels de la Santé et de l’Action sociale pour qu’elles/ils s’inscrivent en masse dans les manifestations, tant parisienne que celles qui seront prévues en territoires.

Montreuil, le 10 janvier 2017


L’APPEL SOLIDAIRES FP

sans_titre-612.png

LE PREAVIS DE GREVE SOLIDAIRES FP

sans_tidddtre.png

Voir également :
- Communiqué intersyndical Fp
- Communiqué UNIRS



Documents à télécharger

Ecrit par solidaires08, à 14:45 dans la rubrique "Agenda".
Lien permanent 0 commentaires


(Marne) Des événements extrêmement graves se sont déroulés et se déroulent actuellement au sein de l’association de protection de l’enfance de La Sauvegarde
  • Pour soutenir Ibitssam mise à pied et menacée de licenciement par son employeur « La Sauvegarde »
  • Pour défendre le droit d’expression et la liberté d’opinion,
  • Pour offrir un accueil et une prise en charge digne à tous les jeunes confiés à la Sauvegarde, étrangers ou pas.



Documents à télécharger

Ecrit par solidaires08, à 14:27 dans la rubrique "L'Union Solidaires 08".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 27 Février 2017
Toujours plus pour les profits, toujours moins pour les salaires !



Documents à télécharger





Article publié le 24 février 2017
Ecrit par solidaires08, à 15:00 dans la rubrique "L'Union Solidaires 08".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 20 Février 2017
Fiche outils n° 18 - Modifications issues des lois Macron et Rebsamen, relatives à la médecine du travail, et au fonctionnement du CHSCT

Cette fiche reprend les modifications suite aux évolutions législatives [ Loi n°2015-990 du 6 août 2015 (Macron) et loi n°2015-994 du 17 août 2015 (Rebsamen) ] et rappelle parfois des éléments de pratique syndicale ou des articulations avec d’autres dispositions du code du travail.

Note non définitive en attente notamment de décrets d’application



Documents à télécharger

Ecrit par solidaires08, à 14:55 dans la rubrique "Droit du travail".
Lien permanent 0 commentaires


CETA : après le vote de Strasbourg, faire échec à la ratification nationale

COMMUNIQUE SOLIDAIRES

Hier, un millier de personnes ont manifesté à Strasbourg à l’occasion du vote de ratification par le Parlement européen, du traité de libre échange CETA entre le Canada et l’UE.

Solidaires avec d’autres organisations syndicales, associations et ONG du collectif Stop Tafta étaient présents pour faire entendre leurs voix devant le Parlement européen et dénoncer encore une fois ce traité qui remet en cause les normes sociales, environnementales, les services publics, et tout ceci au profit des multinationales.

Le parlement a finalement ratifié le CETA avec 254 votes contre, 408 pour et 33 abstentions. Nous dénonçons ce vote, qui se place sans surprise dans la logique du libre échange et des politiques néolibérales de l’Union européenne, même si le travail du collectif et la mobilisation nationales et internationales ont pesé pour arriver à un nombre significatif d’oppositions.

Mais le combat contre le CETA continue !

Il continue puisque les parlements nationaux doivent désormais ratifier le Ceta, et il continue parce que nous nous opposerons à tous ses effets, notamment aux destructions d’emplois, aux projets contraires à la protection de l’environnement, à la remise en cause des services publics.

COMMUNIQUE COLLECTIF STOP TAFTA !

Le Parlement européen a adopté le traité de libre-échange conclu entre l’UE et le Canada (ou CETA) ce midi. 90 % de ce traité entrera en application provisoire à partir du 1er mars, sans approbation des Parlements des États membres. La phase des ratifications nationales commence donc à partir d’aujourd’hui, et ce sont 38 parlements nationaux ou régionaux qui vont devoir se prononcer sur le traité pour qu’il soit définitivement valide dans l’ordre juridique européen.

Pour Thomas Borrell, des Amis de la Terre, « Malgré la mobilisation croissante en Europe et au Canada depuis des mois, et le déplacement de centaines de manifestants européens à Strasbourg pour appeler les eurodéputés à ne pas soutenir par principe un accord dont la dangerosité est largement démontrée, les membres du Parlement ont cédé aux arguments des lobbies : c’est une décision lourde de conséquences, mais qui n’affaiblit en rien notre détermination à faire échec à ce traité ».

Amélie Canonne, de l’AITEC déplore : « Il est frappant de constater que la DG Commerce et les promoteurs du traité le défendent depuis des semaines avec un seul argument, tant ses vertus et avantages intrinsèques sont inexistants : la nécessité prétendue d’approfondir le libre-échange pour faire échec à l’isolationnisme de Trump. Mais c’est tout l’inverse qui va se produire ! L’avènement du CETA va encore aggraver la défiance populaire à l’égard de l’Europe et de ses dirigeants, et alimenter l’entreprise des populistes d’extrême-droite, plus soucieux d’instrumentaliser la peur que d’organiser une transition juste, durable et solidaire. »

Murielle Guilbert de l’Union syndicale Solidaires explique : « Avec l’application du CETA, 92% des produits agricoles canadiens entreront sans aucun droit de douane sur le marché européen, la "coopération réglementaire" qui vise à niveler les normes sanitaires, sociales ou environnementales par le bas va s’organiser, les investissements des entreprises européennes dans les sables bitumineux canadiens vont augmenter. Les quelques 35500 communes françaises devront appliquer les procédures du CETA dans le domaine des marchés publics, de l’ouverture de leurs services locaux ou encore de la réglementation des activités des entreprises canadiennes sur leur sol. Ce sont des évolutions silencieuses mais très lourdes dans leurs implications sur le terrain ».

« On ne peut pas accepter le CETA, un accord qui menace les réglementations protégeant l’environnement, les droits sociaux ou encore l’alimentation (OGM, pesticides, etc…), ne garantit pas le principe de précaution, et en plus est incompatible avec la Constitution française », insiste Karine Jacquemart, de foodwatch France.

Andrée Desvaux du Collectif Roosevelt précise : « D’une part le CETA aggravera encore la crise agricole, les problèmes de santé publique et la destruction de la planète, et d’autre part il inaugure une nouvelle génération de traités commerciaux qui déposséderont les gouvernements et les parlements de leur capacité d’agir et de réglementer dans l’intérêt général. Car la Commission, soutenue par la plupart des États membres, entend multiplier ce type d’accords très larges, comprenant des dispositions d’arbitrage, de coopération réglementaire ou encore de libéralisation des services par voie de liste négative, ou d’ouverture de nos marchés publics à davantage d’entreprises étrangères. »

Jean Michel Coulomb d’Attac commente, « Nous n’avons aucune idée de la date de ratification prévue en France, mais nos organisations seront mobilisées pour faire en sorte que la France ne ratifie pas le traité. Une résolution de l’Assemblée nationale votée la semaine dernière appelle à une consultation publique authentique avant cette ratification, nous espérons, quelle que soit la majorité politique, qu’elle se soumettra à un minimum de règles démocratiques, et qu’elle organisera le débat authentique dont nous avons besoin, en impliquant véritablement l’opinion publique. »

Les traités européens ne fixent aucun calendrier contraignant, et les conséquences d’une éventuelle ratification négative sont incertaines car le droit européen est muet sur ce point.

« Au delà du CETA lui-même, c’est l’avenir de la politique commerciale de l’UE qui se pose à court terme. La Commission veut-elle persister dans une vision qui fait primer la concurrence sur les droits les plus fondamentaux, et qui détruit à la fois nos sociétés et notre planète, ou entend-elle les millions de personnes en Europe, et leurs homologues partout dans le monde, qui, bien qu’attachés à la circulation des idées et des personnes, demandent que la mondialisation économique et commerciale soit régulée et que la planète comme les hommes et les femmes soient protégés. Le CETA a lancé le débat, nous allons faire en sorte que les propositions de nos associations, mouvements ou syndicats soient entendues dans les mois à venir », conclut Michel Dubromel, vice-Président de France Nature Environnement.

Le collectif Stop TAFTA/CETA regroupe plus de 80 organisations de la société civile en France. Plus d’informations sur http://collectifstoptafta.org.

>> Voir le Communiqué sur le site du Collectif STOP TAFTA !





Article publié le 16 février 2017
Ecrit par solidaires08, à 14:34 dans la rubrique "L'Union Solidaires 08".
Lien permanent 0 commentaires


Lundi 13 Février 2017
Absentéisme : souriez vous êtes filmés !
Lu sur SDU 08"Des agents de divers services nous informaient il y a quelques jours que Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières, avait commandé un reportage sur l'absentéisme et qu'une équipe de tournage allait débarquer et s'immerger pendant plusieurs semaines dans les services municipaux, filmer et interviewer les agents sur leurs absences au travail ou celles de leurs collègues, et que cela devait sortir avant les présidentielles...

Evidemment, notre honnêteté intellectuelle (oui, oui...) nous commandait d'interpeller le maire lui-même sur le sujet. Interpellation (à deux reprises) à laquelle il a répondu.
Lire la suite ici
Ecrit par solidaires08, à 14:38 dans la rubrique "L'Union Solidaires 08".
Lien permanent 0 commentaires


Accéder aux archives...


Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom